Vous envisagez de vous développer sur les marchés étrangers ?

Les entreprises se heurtent quelquefois à un mur quand il s’agit de se développer dans leur pays d’origine. Si c’est le cas de la vôtre, vous avez peut-être envisagé de vous étendre vers des pays étrangers ?

Que ce soit une voie que vous êtes sur le point d’adopter, ou dans laquelle vous n’avez aucune expérience, voyez comment ces petits conseils pratiques peuvent vous mettre le pied à l’étrier.

La langue

Avant de vous décider à conquérir les marchés étrangers, il serait bon de réfléchir au problème qu’une langue étrangère pourrait représenter.

Si vous ne parlez pas la langue, vous rencontrerez des difficultés dans deux domaines. D’abord, vous ne pourrez sans doute pas communiquer efficacement avec vos fournisseurs ou d’autres personnes dont vous requérez les services. Cela signifie que vous courez le risque qu’on profite de vous, ou que vous aurez du mal à négocier.

Deuxièmement, vous ne pourrez peut-être pas communiquer efficacement avec les clients que vous essayez de cibler. C’est peut être une bonne idée d’engager quelqu’un qui sait parler la langue, ou de faire prendre des cours de langue à un de vos employés.

Frais de déplacement

Si votre entreprise trouve difficile de travailler à partir d’un seul bureau et a besoin d’être dans le pays pour superviser la bonne marche du nouveau projet commercial, vous devrez prendre en compte ce que vous coûteront les frais de déplacement.

Étude de marché

Dû aux coûts relativement élevés qui relèvent d’un tel projet pour le faire démarrer, il faut que vous soyez certain de comprendre le marché dans lequel vous entrez, et que vous soyez aussi sûr que possible que cela marchera et prendra de l’essor.

Une étude de marché est essentielle si vous comptez commercialiser vos produits à l’étranger – vous ne devez pas présumer de comprendre un marché étranger sous prétexte que vous avez bien réussi dans votre pays.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Comments are closed.